L’épilation à la lumière pulsée s’impose de plus en plus comme une alternative à l’utilisation du laser.

Mais est-ce une solution efficace pour faire la chasse au poil de manière durable ?

On vous dit tout ...

 

Cette méthode vous permet une éradication quasi totale et permanente du

follicule pileux en toute sécurité,

même sur les zones sensibles du visage et du corps.

 

Comme ça marche ?

L’épilation à la lumière pulsée fonctionne sur le même principe que le laser.

L’appareil émet une lumière qui est absorbée par la mélanine du poil (le pigment noir) puis transformée en chaleur,

Suite à cette "brûlure" le bulbe pileux se nécrose.

Le poil va alors tomber et la repousse sera ralentie, le poil tombe après un peu plus d’une semaine et ne repousse qu’au bout de quarante à soixante jours,

Au fur et à mesure des séances, on va totalement détruire le bulbe pileux et le poil ne repoussera plus,

Toutefois, pour venir à bout de notre pilosité, le laser et la lumière pulsée n’utilisent pas la même technologie, 

L’épilation à la lumière pulsée utilise la technologie IPL (lumière pulsée intense) : C'est une lumière qui chauffe à 70 degrés environ et est délivrée par flashs,

Moins puissante que le laser, la lumière pulsée a tout de même quelques avantages dont celui d’avoir un spectre d’émission plus large.

Elle émet plusieurs longueurs d’ondes, contre une seule pour le laser, ce qui lui permet de traiter des zones plus grandes,

La séance d’épilation dure donc moins longtemps. 

 

Comment ça se passe ?

On évite d’abord de s’exposer au soleil pendant la semaine précédent la séance pour ne pas avoir la peau bronzée, puis 1 ou 2 jours avant la séance, on rase la zone que l’on va épiler.

Le jour même, que l’on s’épile en institut il faut d’abord que l’intensité de l’appareil soit réglée selon votre phototype, c’est-à-dire votre couleur de peau.

Toujours avant de commencer, on protège bien vos grains de beauté, puis on passe l’appareil sur la peau en flashant,

On va alors sentir de la chaleur et un petit picotement.

Cette sensation sera plus ou moins douloureuse selon la zone traitée, maillot et aisselles sont par exemple plus sensibles,

L’épilation quant à elle durera plus ou moins longtemps selon la zone que l’on veut épiler, sachant que le processus est beaucoup plus rapide en institut,

Le résultat

On ne parle plus aujourd’hui d’épilation définitive, pour la lumière pulsée ou le laser, car le poil peut repousser suite à un changement hormonal ... exemple: une grossesse ou la ménopause,

On a plutôt affaire à une épilation durable.

Il faut environ une dizaine de séances – de 6 à 12 selon notre pilosité mais aussi selon la puissance et la qualité de l’appareil utilisé - pour venir à bout de 90 % nos poils. 

On commence toutefois à voir les premiers résultats après la deuxième ou la troisième session. Pour que l’épilation soit efficace, il faut réaliser une séance tous les deux mois pendant un an et demi à deux ans.

Normalement, il suffit ensuite d’entretenir notre peau lisse avec une petite séance tous les deux à trois ans. 

 

Le plus de la lumière pulsée par rapport au laser

Même si elle a un coût et demande un certain budget, l’épilation à la lumière pulsée est moins chère que le laser.

C’est l’épilation durable la plus économique.